Ciné-concert radiophonique et mécanique

Création 2013





Au bord de l’eau, on se fait son cinéma !
T’en souviens-tu des bords de Loire et du Canal de Berry ?
À quoi ressemblaient-ils ?
Sur un écran mobile, des images d'archives et de films de famille réalisés par des habitants de la région Centre retracent quelques fragments de vie. Aux images, se fondent des témoignages, des pensées, des sons collectés et bidouillés. Comme par ricochets, les souvenirs ressurgissent, se succèdent et se propagent : pêche et plongeons, fêtes et promenades, passages d'écluses et quotidien des mariniers.



Premières représentations...
Bannegon (18) // jeudi 6 et vendredi 7 juin 2013 à 19h
Beaugency (45) // vendredi 28 et samedi 29 juin 2013 à 19h
Plus d'infos
 



Cette nouvelle création fait suite au projet Nuages produit par la compagnie Atelier de Papier en 2010-2011 : elle prolonge d'une part, la collaboration artistique entre Mattieu Delaunay (plasticien sonore) et Émilie Mousset (compositrice sonore) et d'autre part, le partenariat initié avec Culture O Centre, qui a coproduit et programmé Nuages.

Le projet prend la forme d'un ciné-concert radiophonique et mécanique réalisé à partir d'images d'archives et de films de famille, de témoignages d'habitants de la région Centre et de musique.

Ricochets est présenté en continu sous forme d'installation mais est aussi conçu pour être jouer en live avec 2 musiciens, Emilie Mousset et Mattieu Delaunay.


L'équipe

Emilie Mousset travaille sur la composition sonore. Son travail fait se croiser la parole (reportage radiophonique) et la musique électro-acoustique (prise de son).

Mattieu Delaunay est plasticien sonore. Son travail mêle la musique électro-acoustique (prise de son, instruments) et la lutherie sonore (création de machines sonores).

Ils développent ensemble des formes d'écritures originales et innovantes, qui prennent la forme de spectacle-performance sonore in situ. « Ricochets » est une nouvelle alchimie de leur duo.


Le dispositif

L'écran est fabriqué en bois cintrable, d'un mètre de haut sur un mètre vingt de large. Il est mécanisé par des moteurs à gauche et à droite et ondule de l'avant vers l'arrière. Il déforme ainsi l'image, lui donnant du mouvement, et module le son, en changeant les fréquences.

L'écran est aussi un haut parleur. Il devient surface de résonance. Un haut parleur de surface est fixé derrière en son centre et utilise la matière bois comme amplificateur. Ainsi le son diffusé est associé directement à l'image.

Sur le principe de la vielle à roue, l'écran fait office de caisse de résonance. Des cordes tendues, frottées par des galets mécanisés, reposent sur des chevalets fixés derrière l'écran. Le son des cordes est ainsi amplifié naturellement par le bois.



Commande d'Excentrique, festival mis en oeuvre par Culture O Centre, ateliers de développement culturel en région Centre, en partenariat avec Ciclic.  


Pour plus d'infos, contactez-nous !